Suivez l'actualité de notre association DCO

Dco logo

Lettre ouverte de Défense Citoyenne Ovilloise Adressé à Monsieur le Maire de Houilles, Alexandre Joly

Lettre ouverte de Défense Citoyenne Ovilloise

Adressé à Monsieur le Maire de Houilles, Alexandre Joly

                                                                                                                                              Houilles, Le 19 janvier 2019

 

Monsieur le Maire,

Notre présence au conseil Municipal du 10 janvier 2019 nous a permis d’obtenir plusieurs informations préoccupantes.

C’est lors des questions orales des conseillers de l’opposition, non retranscrites dans votre compte rendu de conseil municipal, que certains sujets ont été abordés.

  1. Gare routière :

1/ Informations sur le Recours gracieux

Sur le réaménagement de la gare routière, vous répondez que tout a été fait dans les règles et que Ile de France Mobilité vous a assisté dans ce projet.

Pour quelles raisons ces documents ne nous ont-ils pas été transmis ? La loi du 17 juillet 1978 du Code des Relations entre le Public et l’Administration vous oblige pourtant à communiquer ces données. Préférez-vous que vos concitoyens s’engagent dans une procédure coûteuse devant les tribunaux ?

Vous dites que votre avocat s’est penché sur le recours gracieux auquel nous participons et que rien n’est en mesure de stopper le projet. Nous attendons toujours ses conclusions.

2/ Nous apprenons aussi que les travaux de réaménagement sont entièrement à la charge de EIFFAGE.

EIFFAGE n’est pas une entreprise philanthrope, à but non lucratif.                    

Cet arrangement, entre la Mairie et EIFFAGE s’effectue aux dépens des usagers et des riverains du secteur afin de faciliter les travaux d’une opération privée.

 Les travaux sur le domaine public doivent faire l’objet d’un appel d’offre. Nous demandons à y avoir accès.

3/ Sur les nuisances liées au déplacement des arrêts de bus sous les fenêtres des habitations et au ras de l’entrée du 110 place André Malraux.

Votre réponse nous donne une idée de la considération que vous portez à vos administrés.

Vous considérez que c’est un mal nécessaire, que les bus sont aux normes et que le trottoir dépasse la largeur minimale autorisée et fait 1,6 m.

Nous vous invitons à aller respirer leur pot d’échappement et écouter leur doux ronronnement à moins de 1,5m de votre tête durant 2 années.

Nous constatons aussi que vous n’avez même pas pris la peine de vous déplacer. Le trottoir devant le 110 place André Malraux est loin de faire les 1.6m que vous annoncez.

Nous demandons le respect de la loi 2005-10, arrêté du 15 janvier 2007 consolidé du 3 octobre 2012 qui fixe la largeur du cheminement à 1,4m libre de mobilier ou autre obstacle.

Les accidents paraissent inévitables dans ces conditions.

Votre responsabilité est engagée !

 

  1. Question portant sur le réaménagement de la rue Gay-Lussac dans l’hypothèse des travaux à venir pour le prolongement du chauffage urbain SITRU.

1/ L’opposition vous demande s’il est envisagé de profiter des travaux pour l’enfouissement du réseau électrique. Le but étant de gagner un peu d’espace sur les trottoirs qui sont aujourd’hui dangereux et loin de répondre à la loi 2005-10.

Votre réponse liée à l’impossibilité d’envisager le regroupement de ces travaux montre le peu d’intérêt que vous portez à cette partie de la ville. 

Monsieur le Maire, ce n’est pas ce type de réponse que nous, citoyens, sommes en droit d’attendre.

2/ Question : Envisagez-vous de limiter la circulation aux riverains sur les zones sensibles dangereuses. Les fauteuils roulants et poussettes se retrouvent sur la route aux abords de la gare.

Réponse : nous ne privilégions pas un mode de déplacement au détriment d’un autre.

Encore une fois, nous prenons acte et vous invitons à circuler en fauteuil roulant ne serait-ce qu’une journée. A ce niveau, nous ne pouvons plus rien faire pour vous Monsieur le Maire.

 

Salutations distinguées.

 

Eric Dumas

Président de DCO

http://defense-citoyenne-ovilloise.e-monsite.com/

email : riverains78800@gmail.com

Bonne année 2019 !

Très bonne et heureuse année 2019 !

Nous vous souhaitons nos meilleurs vœux pour cette nouvelle année.

 

2018 s’est terminée par un nouveau Recours Gracieux auprès de Monsieur le Maire sur les travaux entrepris précipitamment sur la gare routière.

Eiffage est encore une fois à la manœuvre, à croire que ce sont eux qui décident de tout dans cette ville !

Démantèlement de la Gare routière au profit d’une opération privée et ce, en dépit de la sécurité des usagers des transports publics et de la nuisance pour les riverains.

Pour la Mairie, l’aménagement de la gare routière ne concerne pas les Ovillois. Aucune enquête publique ni information en amont, à part claironner que ce sera le bazar !

De nouveau, nous nous trouvons devant le fait accompli.

Cette Mairie, qui se dit proche des gens, ne se donne même plus la peine de discuter avec sa population.

A quoi servent tous nos élus ? A croire qu’eux mêmes n’ont pas été consultés. En fait ils ne servent plus à grand-chose, car en conseil Municipal, pas de débat ni de question des élus de la majorité. Tous votent, bouche cousue ! Bel exemple de démocratie.

 

* * * * * * * * * * *

 

Un recours en contentieux a été déposé au Tribunal administratif contre le projet de bétonnage sur la friche du 120 Avenue Jean-Jacques Rousseau.

C’est en effet plus simple de recouvrir de béton une ancienne friche maraichère qui aurait dû faire l’objet d’une protection. La Biodiversité on s’en fout, vive le Béton !

* * * * * * * * * * *

 

PLU 2016

Nous avons pris la décision de faire appel de la décision de justice.                Nous voulons une annulation totale pour les nombreux vices de procédures que nous avons soulevés. De plus, l’interprétation du jugement faite par la Mairie est totalement scandaleuse et nous ne pouvons pas laisser les particuliers seuls devant cette administration qui refuse d’entendre raison.

La Mairie dépense notre argent pour se défendre devant les tribunaux plutôt que faire son travail de représentants de la population.

De notre côté, le coût des procédures c’est à nous de l’assumer en plus du temps que nous y consacrons. Le débat serait plus constructif mais peut être que la Mairie a quelque chose à cacher ?

Le vent tourne et la population en a ras la casquette de n’être là que pour payer.

Une décision de justice interprétable ?

C'est pourtant le constat que nous faisons.

Vous pouvez le constater par vous-même en allant sur le site de la Mairie.

https://www.ville-houilles.fr/Cadre-de-vie/Urbanisme/Plan-local-d-urbanisme-PLU

Leur lecture est franchement en défaveur des citoyens (comme l'ensemble de leur PLU). 

Cela ressemble plus à des représailles qu'autre chose.

Ma lecture est complètement différente.

A minima, c'est l'ensemble des cœurs d'îlots protégés qui est annulé car ils ne correspondent pas à la définition de l’article L. 151-23 du code de l’urbanisme.

Pour ma part, n'étant pas juriste, il ne me semble pas que l'annulation soit partielle.

Ce qui est choquant aussi c’est que dans les 15 moyens d’annulation que nous avons soulevés, seulement 1 seul à été retenu.

Pour les 14 autres moyens, nous n’avons aucun commentaire ou argumentaire pour expliquer le rejet !

Est-ce un oubli ? ou bien cela dérange de parler par exemple de l’OAP de la gare ?

Eric DUMAS

Président de DCO

PLU Annulé .....mais ????

Le Tribunal Administratif de Versailles c'est prononcé le 16 novembre 2018 et :

D E C I D E :
Article 1er : La délibération du 15 décembre 2016 portant approbation du plan local
d’urbanisme de la commune de Houilles est annulée en tant qu’elle classe des espaces bâtis en
coeurs d’îlots au sens des dispositions de l’article L. 151-23 du code de l’urbanisme.

Pour autant, cette décision n’est pas conforme à nos attentes car :

Article 4 : Le surplus des conclusions des requêtes est rejeté.

C’est une déception pour nous car en effet, le PLU est annulé mais il semblerait que cette annulation ne soit pas totale. A priori il faut lire entre les lignes  le :"est annulée en tant " a son importance !

D’autre part, aucun « Abus de pouvoir » n’a été prononcé et les zonages, règles et Enquête Publique que nous remettions en cause n’ont fait l’objet d’aucune poursuite.

Nous allons donc très certainement poursuivre le recours en « Appel » s’il s’avère que l’annulation n’est pas TOTALE.

RAPPEL !

Notre but n’est et n’a jamais été de luter contre la protection des espaces verts et de la biodiversité. Bien au contraire car nous réclamons la protection des espaces boisés comme la friche du 120 avenue Jean Jacques Rousseau.

Nous voulons des règles lisibles et équitables ce qui n’était pas le cas sur les cœurs d’îlots du PLU 2016.

Le combat continu !

Le PLU en sursis ?

Audience au Tribunal Administratif de Versailles le 19 octobre 2018 pour les nombreux recours contre le PLU 2016 de Houilles.

Le rapporteur Public à demandé une annulation partielle ou totale du PLU !

Sur les 15 motifs de notre demande d'annulation, seulement 1 à été retenu par le rapporteur. 

Les irrégularités sur l'affectation des îlots verts.

Heureusement, notre avocate ainsi que l'avocate d'un autre recours ont plaidées pour que les juges se penchent sur les nombreux abus de pouvoirs que nous avions soulevés. Nous espérons que les juges seront attentifs aux éléments présentés.

La décision du Tribunal Administratif sera connu le 16 Novembre 2018.

 

 

Le Mag'Houilles n° 4 est sorti !

Les boîtes aux lettres ovilloises n'en reviennent pas : Le Mag'Houilles n° 4, édition spéciale de novembre 2017, est en cours de distribution !

Le Mag'houilles n°4 est sorti !

Vous pouvez aussi vous le procurez en cliquant sur l'image ci-dessus, ou encore ici : Mag houilles 4mag-houilles-4.pdf (2.46 Mo)

Ça y est, Éole fait des siennes !

Ça y est, Éole commence à perturber nos transports en commun, déjà bien surchargés :

RER A : le trafic toujours à l’arrêt ce mardi matin
30 octobre 2017, 20h46 - MAJ : 31 octobre 2017, 6h38

Extraits :

Cinq lignes de métro sont renforcées et des bus de substitution déployés entre Auber et La Défense. Une fuite géante provoquant une coulée de boue a mis à l’arrêt cette portion du RER A lundi.
Au vu des dégâts provoqués ce lundi dans le tunnel du RER A, la circulation des trains n’a pas pu reprendre ce mardi matin sur la ligne la plus fréquentée d’Europe. Du moins, sur la portion comprise entre les stations Auber et La Défense, sur laquelle plus aucun train n’a roulé depuis lundi à 13 heures.
[...]
Le chantier Eole mis en cause
L’ironie, c’est que le coupable semble être le chantier de construction d’une ligne qui vise justement à désaturer le RER A... «L’écoulement d’eau boueuse », qui s’est déversé en très grande quantité dans le tunnel du RER A, au point de recouvrir complètement les rails par endroits, aurait été provoqué par les travaux d’Eole, « à l’aplomb de la porte Maillot », d’après la RATP.
Ces derniers, assurés par SNCF Réseau, visent à prolonger le RER E, de la gare Saint-Lazare à la Défense (dans un premier temps, puis jusqu’à Mantes ensuite). A l’heure où nous écrivons, la filiale « travaux » de la SNCF « mène une investigation » pour déterminer ce qui a provoqué cet écoulement de boue.
[...]

Et ce n'est que le début des travaux !

Sans compter ce que rapporte le site "La Gazette en Yvelines" :

Avec Éole, fini le RER A ?
Poissy, 25 octobre 2017
Lors d’une réunion de concertation, les responsables de la SNCF ont annoncé étudier l’hypothèse d’une suppression de la branche Poissy du RER A après l’arrivée d’Éole.

L'oeil du 20 heures du 30 mars 2017 ...

Comme vous pouvez avoir raté ce reportage de "l'œil du 20 heures" diffusé le 30 mars 2017, nous vous en donnons le lien sur le site de France TV Info :

http://blog.francetvinfo.fr/oeil-20h/2017/03/30/corruption-laffaire-qui-fait-trembler-les-maires-dile-de-france.html

Et vous pouvez aussi regarder la vidéo ici même :

 

Comparaison des populations et densités entre Vanves et Houilles

Nous avons établi un petit tableau comparatif, pour vous aider à vous faire une idée de l'impact du PLU sur la densité future de la population à Houilles :

  Superficie1 Population 2014 1 Densité
2014
Densité
/ Dépt.
  Augmentation pressentie Pourcentage d'augmentation Densité après augmentation
92 - Hauts-de-Seine 176,00 Km² 1 597 770 h 9 078 h/Km²          
92170 - Vanves 1,56 Km² 27 783 h 17 810 h/Km² x 1,96   2 000 h 2 + 7,20% 19 092 h/Km²
78 - Yvelines 2 284,40 Km² 1 421 670 h 622 h/Km²          
78800 - Houilles 4,43 Km² 32 481 h 7 332 h/Km² x 11,78   5 000 h 3 + 15,39% 8 461 h/Km²


Même si la densité cible pour Houilles en 2030 n'est "que" moins de la moitié de la cible de Vanves, 15% d'augmentation en 13 ans vont être dur à supporter !

1 - Sources : Wikipédia, consulté le 17/10/2017

2 - Chiffre entendu dans le reportage de France 2 du lundi 16 octobre 2017 pour l'augmentation de la population de Vanves (environ 3' 36" dans la vidéo de France TV, environ 3' 58" dans la vidéo mise en ligne sur notre site)

3 - Objectif annoncé par la Mairie de Houilles : « La population projetée est de 37 000 habitants à l’horizon 2030. », page 5 du document du PLU 2016 « 1. RAPPORT DE PRESENTATION - Tome 2 : justifications du PADD, des OAP et du règlement / indicateurs du suivi ».

 

La frénésie du béton, à Houilles et ailleurs !

La frénésie de béton, ce n'est pas seulement à Houilles !

Partout en banlieue parisienne, les promoteurs se lâchent, et depuis bien avant la "simplification" annoncée des normes de construction.

Ce soir lundi 16 octobre 2017, lors du journal télévisé de 20 heures sur France 2, un reportage de la série "Dans ma rue" nous fait découvrir le cas de la ville de Vanves.

France 2, Dans ma rue, journal du 16 octobre 2017, séquence à 31mn57sUne situation très similaire à celle de Houilles ...

La séquence en rejeu est disponible 30 jours ici :

https://www.france.tv/france-2/journal-20h00/288503-edition-du-lundi-16-octobre-2017.html

Et restera disponible sur le site de FranceTV, ici :

http://www.francetvinfo.fr/france/ile-de-france/paris/dans-ma-rue-la-frenesie-du-beton_2422995.html

Sinon, la vidéo est aussi visible ici :

Vote "intéressant" au conseil municipal du 12 janvier 2017

Nous relevons, dans le Compte Rendu du Conseil Municipal (CM) de janvier 2017 distribué dans nos boîtes aux lettres (Compte rendu CM Houilles 12 janvier 2017 sur 2 pagescompte-rendu-cm-houilles-12-janvier-2017-sur-2-pages.pdf (1.56 Mo)) que le CM a rejeté le transfert de la compétence « Plan Local d’Urbanisme » à la Communauté d’Agglomération Saint-Germain-Boucles-de-Seine.

Nous constatons à cette occasion que la version papier distribuée ne fait que 2 pages (1 simple A4 recto-verso), alors que la version électronique accessible sur le site de la Mairie (http://www.ville-houilles.fr/content/download/33644/481261/file/Compte%20rendu%20du%2012%20janvier%202017%20-%20Sign%C3%A9.pdf (343 Ko)) en fait 5 ...

Dépôt d'un recours préliminaire contre le PLU 2016

Notre Action a pris un nouvel élan

Pour lutter contre le PLU voté le 15 décembre 2016 et obtenir son annulation par le Tribunal Administratif,

notre recours liminaire a été déposé le 16 février 2017 !

A propos du projet de révision du PLU

Ce dont nous ne voulons pas :

  • La destruction de 15% de la surface des zones pavillonnaires (UH, UHa, UHb) avec -30% sur la zone UH.
     
  • La dénaturation des zones pavillonnaires restantes par une règlementation inadaptée et qui permet des constructions avec des surfaces de plancher en augmentation de plus de 320%.
     
  • Des objectifs d’intensification du nombre de logements, alors que notre ville détient le record de densité dans les Yvelines (69ème ville la plus densifiée sur l’ensemble des 36000 communes de France !).
     
  • Une augmentation effrénée du nombre d’habitants, ne tenant aucun compte des problématiques déjà existantes, liées au manque de places dans les écoles et à la saturation des transports en commun.
     
  • Une ville polluée sans espaces verts publics, des équipements sportifs saturés, des trottoirs et voiries inadaptés à l’augmentation de la circulation…
     
  • Des grands ensembles de logements collectifs 100% sociaux. Adieu la mixité sociale, bienvenue dans le pire des années 70 !
     
  • La destruction programmée des écosystèmes sur les terrains en friches (120 avenue Jean-Jacques Rousseau) non bâtis, alors qu’on manque d’espaces verts publics.
     
  • Des projets de préemption de propriétés occupées, sans consultation ni même information. Quelle violence pour les propriétaires de découvrir un projet sur son terrain !
     
  • Des pseudo protections d’espaces verts sur les terrains privés, encore une fois sans concertation ni bilan de ce qui est réellement protégé. Certains îlots sont couverts d’une dalle de béton. Aucune règle sur l’attribution n’a été produite.
     
  • Un changement brutal de la règlementation sur les terrains, qui remet en cause les projets en cours d’agrandissement ou de vente. Plusieurs personnes ont vu annulées des ventes en cours. D’autres sont en grande difficulté financière, car leur terrain ne peut plus accueillir leur projet de construction.

Ce que nous voulons :

  • Participer à l’élaboration du projet de PLU en intégrant les groupes de travail par thématique et par quartier.
    C’est ce qui aurait dû être fait en toute logique. Ça s’appelle de la concertation !
     
  • Des logements collectifs mixtes 50% sociaux 50% privés, bien intégrés dans leur volumétrie avec les habitations limitrophes.
     
  • Un niveau de végétalisation plus important permettant aux oiseaux et insectes de retrouver un habitat.
     
  • Faire le point sur les logements inoccupés, dans l’optique de les réaffecter en logements sociaux.
     
  • Connaître précisément l’état du foncier communal.
     
  • Un partenariat avec la Marine Nationale, afin de récupérer des terrains pour la construction de nouveaux équipements (scolaires, sportifs…) et logements.
     
  • Une règlementation limitant la densification dans les quartiers pavillonnaires. L’esprit du PLU de 2013 avant la loi ALUR a été totalement oublié avec +320% de densification ! La Mairie ne répond pas aux objectifs qu’elle s’était elle-même fixée.
     
  • Un taux de végétalisation à 60% pour les nouveaux projets.
     
  • Un micro-zonage comme le permet la loi, et non des quartiers entiers jetés en pâture aux promoteurs.
     
  • La possibilité de faire protéger son jardin avec un vrai pacte écologique et un engagement sur la durée avec la Mairie.
     
  • Des projets de couloirs écologiques et de réhabilitation de terrains en friche qui sont de véritables écosystèmes, pour les transformer en parcs publics éducatifs.
     
  • Une ville plus propre et plus respectueuse de l’environnement !

Nos actions pour y parvenir :

  • La création du Collectif du Réveil Matin.
     
  • Le lancement de pétitions (papier et en ligne) pour demander la modification du projet.
     
  • Plusieurs courriers d’alerte remis à M.le Commissaire Enquêteur afin de montrer notre désaccord sur ce projet.
     
  • Donner l’alerte sur le danger pour notre avenir que représente ce projet de PLU en faisant du porte-à-porte (principalement dans le quartier du Réveil Matin).
     
  • La demande d’étude d’impact et de protection de la biodiversité du terrain en friche du 120 avenue Jean-Jacques Rousseau.
     
  • La remise d’un document cadastral, de la pointe sud du quartier du Réveil Matin (avenue Jean-Jacques Rousseau, rue du Réveil matin, passage Saint Germain), accompagné d’une pétition signée par plus de 80% des propriétaires, demandant le retour en zone pavillonnaire UH et la protection de la friche.
     
  • La création de l’association Défense Citoyenne Ovilloise le 17 octobre 2016.
     
  • La participation au Conseil Municipal du 15 novembre 2016 pour faire connaitre notre association.
     

Notre détermination :

Dans le cas du passage en force de la Mairie, nous déposerons un recours devant le tribunal administratif :
Il s'agit de demander l'annulation de la décision d'approbation du PLU par le juge administratif.

Dco adherezL'union fait la force !
Venez nombreux adhérer à notre association !